Débuter en broderie : le matériel nécessaire pour se lancer !

Comme vous avez pu le constater sur ce blog, et mon compte Instagram, la broderie y tient une place de plus en plus importante!

Je suis tombée dedans un peu par hasard, au fil de mes pérégrinations couture, et cela a été une révélation : un loisir peu onéreux, facile à transporter, à débuter, interrompre, reprendre… et dont les résultats sont immédiats!

Je reçois de plus en plus de questions sur le choix du matériel pour commencer, les motifs, des conseils… Voici donc une série d’articles pour guider celles qui souhaiteraient ennoblir leur garde-robe de motifs uniques et impérissables!

Ma pochette à broderie, qui m’accompagne un peu partout dans la maison et à l’extérieur ! 

Le matériel pour se lancer en broderie

L’un des gros avantages de ce loisir, c’est le peu de matériel requis pour se lancer !

Les seules fournitures que j’utilise en broderie au fil !

Pour commencer à broder, vous aurez besoin seulement du matériel suivant :

  • Un tambour à broder : le mien vient de chez DMC. A force de le manipuler, mon tambour se patine, il commence presque à prendre âme (le revers de la médaille : les tissus glissent, mais une astuce facile permet d’y remédier en recouvrant le tambour d’un ruban de sergé). Je suis friande de petits ou moyens motifs: ce tambour de 15 cm suffit donc amplement pour les broder facilement! Pour des motifs plus grands, qui dépassent du tambour, il suffit de le déplacer sur l’ouvrage! Et cerise sur le gâteau, ce format me permet de ranger mon tambour dans une pochette, et l’emmener avec moi un peu partout!
  • Des aiguilles à broder : même si au début, j’ai commencé avec une aiguille à coudre, j’ai finalement “investi” (pour 2,55 euros) dans plusieurs kits d’aiguilles à broder pour plusieurs raisons! Tout d’abord, l’objet en tant que tel me faisait plaisir (le côté gadget) et ensuite, cela me permet d’avoir toujours un kit d’aiguilles bien rangées à portée de main, qui ne se mélange pas à mes fournitures couture, et de différentes tailles. Par exemple, pas plus tard qu’hier, j’ai brodé des pompons, ce qui nécessite de glisser un brin complet dans le chas de l’aiguille: il m’a donc fallu une aiguille un peu plus grosse que d’habitude !
  • Du fil : comme beaucoup, j’ai 2 marques chouchous ! DMC et ses fameux moulinés et la manufacture Au Ver à Soie dont la qualité des produits (les fils métallisés sont mes favoris) égale le savoir-faire traditionnel qui se transmet dans cette famille depuis 200 ans! Une fois ces magnifiques fils, moulinés et bobines à portée des yeux, il est très facile de se laisser emporter et de se retrouver avec des fils non utilisés, voire gâchés au début, ou de s’embrouiller en cherchant les bonnes associations de couleur alors que l’on débute juste! Pour commencer votre stock, je vous conseillerai donc de choisir 3 couleurs différentes, qui se marient bien ensemble et un fil métallisé, avec lequel vous pourrez rapidement jouer et qui ajoutera de l’éclat à vos ouvrages! Vos 3 couleurs doivent évidemment correspondre à vos goûts mais aussi aux pièces que vous souhaitez broder! Ainsi armée de vos 3 couleurs et de votre fil doré, vous obtiendrez un jeu de broderies assorties, qui ajouteront également de la cohérence au sein de votre garde-robe! 
  • Des petits ciseaux de précision: les miens m’ont été offerts! Honnêtement, lorsque j’ai débuté je n’aurai pas forcément pensé à ce type d’achat, en me disant que pour couper des fils, une paire de ciseaux classique suffisait ! Mais finalement, j’ai tellement pris l’habitude de cette petite paire de ciseaux de précision, aux lames courbées de chez Fiskars que je ne pourrais plus m’en passer. Je me suis ainsi rendue compte que disposer d’un matériel de précision dès le départ, permettait de s’habituer à de plus jolies finitions dès le premier ouvrage! 

Ma petite collection de fils métallisés, dont je glisse des brins très fréquemment dans mes ouvrages! 

Ma paire de ciseaux de précision, dont les lames courbées permettent des finitions parfaites au dos de l’ouvrage !

Le matériel de marquage

Une jolie broderie passe ensuite par un dessin ou une retranscription de votre motif avec précision ! Plusieurs outils existent et sont possibles (ils feront même l’objet d’un article spécifique, car avec l’expérience, on en délaisse certains pour se lancer avec d’autres !)

Pour débuter, le plus simple est de vous armer de :

  • Un stylo Frixion qui s’efface avec la chaleur de votre fer à repasser et que vous pouvez retrouver dans pratiquement toutes les grandes surfaces , qui vous permettra de dessiner le motif que vous souhaitez retranscrire
  • Du Solufix  : une feuille autocollante et soluble à l’eau froide de la gamme Vlieseline, sur laquelle vous aurez dessiné votre motif. Une fois votre motif décalqué, il vous suffira de le coller sur votre ouvrage (vous pouvez ajouter des points de bâtis à la main tout autour pour bien le maintenir)
  • Enfin, pour celles qui souhaitent directement broder leurs propres dessins : le criterium craie, dont j’admire la précision et que j’ai trouvé chez Prym !

J’ai beaucoup détaillé cette liste, mais en synthétisant, il vous faut donc a minima (et vous disposez peut-être déjà de certaines fournitures)

  • Un tambour
  • Une aiguille
  • Du fil
  • Des ciseaux
  • Du matériel de marquage

Je crois qu’en arrondissant, l’ensemble nécessite un investissement nettement inférieur à 50 euros , et qui vous permet de vous lancer très rapidement dans plusieurs projets! Les fournitures de base (tambour, ciseaux, aiguilles) durent très longtemps, certains vous accompagneront peut-être toute votre vie, ils seront donc bien rentabilisés! 

Il vous manquera ensuite le plus important : l’étoffe et le motif à broder! Ceux-ci feront partie d’un très prochain article ! A très vite !

Si de votre côté, d’autres fournitures vous semblent indispensables, n’hésitez pas à les ajouter en commentaires !

6 comments

    1. Un grand merci Martine pour cette référence de livres que je ne connaissais pas ! Et oui, je me faisais la réflexion que le dé pouvait être un allié de taille, après avoir remarqué que certains de mes ongles étaient tout rayés et après plusieurs piqures aux doigts! 🙂

    1. Bonjour, Un grand merci pour votre message, je suis contente que ces articles donnent envie, ou renforcent l’envie de se lancer en broderie!

  1. Merci pour cette série d’articles ! Je vais profiter de ma semaine de repos pour me lancer… Je dois avoir tout ce qu’il faut pour démarrer !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *