Toile de jouy, broderies anglaises, plumetis, paillettes : la petite marquise de Pompadour

Pour cet anniversaire si spécial, j’ai pris un peu de temps pour confectionner un cadeau joli, durable et ludique : un déguisement pour enfant. Je crois que j’ai pris autant de plaisir à coudre cette petite robe que ma fille lorsqu’elle la porte! 

Le patron Pompadour par Gasparine Créations

Je cherchais un patron avec suffisamment de détails et de finitions pour pouvoir ajouter des dorures, m’amuser avec des volants et jouer avec les étoffes utilisées. J’ai ainsi jeté mon dévolu sur le patron Pompadour de Gasparine Créations qui répondait à ces critères, tout en restant élégant et classique (des lignes que nous avons parfois du mal à retrouver chez les déguisements enfants du prêt-à-porter).

La robe Pompadour facilite l’accumulation des détails et présente des finitions très soignées :

  • Le buste est entièrement doublé donc la robe est “très douce” à porter pour les plus petits
  • J’ai également particulièrement apprécié l’ajout de bracelets à l’intérieur des manches pour que la marge de couture manche/volant ne gêne pas l’enfant

Le patron est très bien taillé (j’ai utilisé du 4 ans pour ma fille de 3 ans, et la robe tombe très bien)

Ce patron permet également aux mamans de s’exercer et d’approfondir différentes techniques de couture (mon objectif en ce moment) :

  • Pose de passepoil
  • Doublure d’un buste
  • Assemblage d’empiècement
  • Fronces

J’ai également réalisé certaines couture à la main pour avoir des finitions parfaites (au niveau de la doublure du buste, et des bracelets de manche) et me suis ainsi de nouveau exercée au point de chausson!

J’ai suivi le patron à la lettre mais apporté juste une modification à la fermeture de la robe dans le dos : sur le patron original, seul le buste peut s’ouvrir et je craignais qu’elle soit difficile à enfiler pour ma fille. J’ai donc prolongé l’ouverture sur quelques cm en haut de la jupe. 

 

Les belles étoffes

Pour confectionner cette robe, j’ai choisi toutes mes matières préférées. J’ai également réfléchi aux robes de marquises de mon imagination : la toile de Jouy est donc devenue une évidence ! Mon étoffe préférée parmi tous les tissus, j’ai adoré la travailler une nouvelle fois pour ce projet!

Voici la liste de toutes les fournitures que j’ai utilisées :

 

Avec du recul, il faut penser à prendre une toile de jupe (de mon côté, la bleue marine) pour qu’elle soit plus lourde que le tissus des sur-jupes (la toile de jouy dans mon cas). Pour mon déguisement, le coton bleu marine est très fin, et donc un peu “ramassé” par les sur-jupes en toile de jouy.

Des constellations sur le buste

Je voulais ajouter de la lumière sur le buste, qui me paraissait sombre par rapport aux autres pièces de la robe. J’ai choisi d’y ajouter des mini constellations, brodées une-à-une à la main, avec l’aide d’un point étoile. Pour cela, j’ai utilisé le fil à broder de chez Au Ver à Soie, mon fil métallisé fétiche!

 

Voici les éléments principaux que je retire de cette première couture de déguisement: j’ai adoré cette expérience qui se prête à toutes les fantaisies sans limites! Je rêve désormais d’un mini-portant dans leur chambre, avec une série de robes de marquises de toutes les couleurs! 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *