Ouverture d’un corner Etsy – Part 1

Et voilà, j’ai franchi le pas ! J’ai ouvert une boutique sur Etsy pour y proposer quelques-uns de mes ouvrages.

Je suis sure que nous sommes nombreuses à réfléchir à ce type de projets et nous ne savons pas trop par quel bout commencer !

Si cela peut vous aider, je vous propose cet article qui explique les différentes étapes franchies pour lancer ce corner Cornelia dixit !

  1. La marque

Un nom : quand on réfléchit à son pseudonyme sur IG ou au nom de son blog, c’est un premier pas marketing ! De mon côté, je souhaitais trouver un nom qui se différencie des « les cousettes de X, couture Y, …. »

J’espérais également trouver un nom qui ne soit pas trop sérieux, et qui permette de prendre de la hauteur sur des projets qui sont finalement assez légers (la couture donc) !

Enfin, ayant appris la couture grâce aux cours offerts par ma mère et ayant été encouragée par mon Mari, je souhaitais trouver un pseudo qui fasse écho à cet environnement familial, bienveillant… des qualités que j’espérais retrouver en intégrant la communauté des couturières sur IG !

Quelques réflexion plus tard, c’est ainsi que le nom « Cornelia dixit » est apparu, et répondait bien à ses critères. Pour les intéressées, en voici la signification, sinon rendez-vous au paragraphe suivant !

Cornelia Africana, dite la Mère des Gracques, est l’une des femmes les plus en vogue de la Rome Antique.

Un jour que Cornelia recevait ses amies chez elle, l’une d’entre elles fut très fière de lui présenter tous ses bijoux.

Cornelia, malicieuse, fit durer la conversation jusqu’au retour d’école de ses 3 fils.Lorsque ceux-ci furent rentrés à la maison, Cornelia les présenta à ses amies :

« Haec ornamenta mea ! » dit-elle. Les voici, mes bijoux à moi !

 

  1. Les produits

Quand je me suis lancée dans les couvertines c’était d’abord pour mon usage personnel : je souhaitais une couverture en coton multi-fonctions pour protéger le canapé, avoir une couverture d’appoint pour l’hiver… Cette couvertine devait être en coton (et non en laine pour ne pas risquer que des peluches finissent entre les mains d’une petite personne), et jolie ! Quand bébé est arrivé, nous avons dû enlever des meubles trop dangereux, limiter la décoration… Cela fait donc du bien d’avoir de jolis objets qui réchauffent l’intérieur !

Quand j’ai vu l’intérêt suscité par les premières photos, je me suis dit que ces couvertines pourraient faire plaisir et seraient pratiques pour d’autres maman !

 

  1. La plateforme de vente

J’avais 2 options pour créer une plateforme de vente :

  1. Soit créer une nouvelle page sur mon site
  2. Soit ouvrir un corner sur une plateforme déjà existante (ici Etsy).

J’ai commencé à étudier la première solution , et je me suis aperçue des démarches considérables à faire en amont : définir les conditions générales de vente et les afficher sur le site, faire une déclaration à la CNIL sur la récolte des données personnelles, installer un nouveau module wordpress…

Je me suis courageusement lancée dans ces étapes, jusqu’à ce qu’une question me passe pas la tête et m’embête : « si jamais je me faisais pirater, et que l’on volait les données de mes clients, qu’est-ce qui arrivera ? comment m’en protéger ? » (je suis un peu parano…) Et là, le blanc. Cette réflexion m’a un peu ralentie. J’ai finalement abouti à la conclusion que pour une dizaine de produits, cela ne valait pas la peine de se prendre la tête avec ces questions. Il valait mieux que je me tourne vers des plateformes existantes, plus sûres à ce niveau-là !

J’ai donc opté pour l’ouverture d’un corner sur Etsy !

La démarche est ultra simple pour se constituer une boutique !

Le principe est de créer « une fiche produit” pour chaque produit à vendre, où l’on y décrit les caractéristiques, matières…

Les + :

  • Simplicité pour créer sa boutique et les fiches produits
  • Propositions toutes faites pour les CGV que l’on peut adapter selon ses conditions…
  • Ergonomie du site
  • Les tableaux de bord permettant de suivre le trafic sur la boutique :

Les – :

  • Je ne l’avais pas forcément en tête, mais proposer ses produits sur Etsy entraine un coût dont voici le détail :
    • Frais de mise en vente : La publication ou le renouvellement d’une fiche produit coûte 0,16 €*. Les fiches produits restent actives pendant quatre mois ou jusqu’à ce qu’elles soient vendues.
    • Frais de transaction : Lors de la vente d’un article, sont facturés des frais de 3,5% sur son prix.
    • Frais de traitement des paiements : Lorsqu’un article est vendu, une commission de 4% + 0,30 € est déduite du total de la commande.
  • Le référencement : chaque produit doit être associé à des tags pour être proposé dans les résultats de recherche. Dans mon cas, même en ayant fait cet exercice de tag, mes produits n’apparaissent pas du tout dans les résultats de recherche pour ces mêmes mots clés. C’est un peu embêtant ! J’ai envoyé un mail pour que la “communauté Etsy” m’aide sur le sujet, je vous tiendrai au courant!

Voici pour mes premières réflexions ! Comme vous le voyez, je tâtonne ! Si cela vous intéresse, je pensais faire une deuxième partie à cette article, plutôt sur le comment s’enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur (car bien sûr, cela est un pré-requis pour le lancement d’une activité commerciale !)

Et attendant, si le coeur vous en dit,vous pouvez aller jeter un coup d’oeil à ce corner Etsy ou pour celles qui préfèrent coudre des couvertines elles-mêmes, le tuto est toujours ici !

Et plus de photos sur la page dédiée aux couvertines : ici !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *